Jusqu’où va aller l’intelligence artificielle ?

intelligence artificielle

Devenue de plus en plus présente dans notre quotidien, l’intelligence artificielle est sur le point de s’humaniser. Les robots et les machines qui bénéficient de cette science ne connaissent aucune limite, contrairement aux hommes, surtout au niveau de la manière dont ils réalisent des calculs. Mais, au train où vont les choses, la question que l’on se pose c’est : est-ce qu’un jour ces machines auront la capacité de raisonner, d’avoir de l’émotion ou encore le sens de l’intuition comme les hommes ?

L’intelligence artificielle pour mettre fin à certaines taches manuelles

L’un des aspects de l’intelligence artificielle est sans aucun doute la réduction du travail que les hommes doivent faire. En effet, les robots vont prendre la place des travailleurs dans les usines et d’exécuter les tâches d’un grand nombre des travailleurs. D’ici les trente prochaines années, 70% des emplois seront supprimés laissant place à d’autres nouveaux emplois. Néanmoins, il faut savoir que les seules les tâches ne nécessitant pas de réflexion qui dure plus d’une minute seront automatisées. Même si l’intelligence artificielle causera la suppression de nombreux emplois, elle permettra d’ouvrir la porte à une autre révolution qui engendrera une production optimale et une maximisation des profits.

L’intelligence artificielle pour prévenir les catastrophes

L’intelligence artificielle peut être utilisée dans d’autres situations notamment pour prévenir les catastrophes comme l’effondrement d’un bâtiment. Cette méthode est aussi utilisée dans l’aérospatiale pour déterminer la présence de fissures sur les avions ou autres appareils. Cela permet en effet d’analyser les vibrations et les signaux dans le but de protéger les humains des catastrophes tout en sécurisant les bâtiments ou encore les ponts. Des dispositifs bénéficiant de l’intelligence artificielle seront intégrés à ces architectures dans le but de relayer les données. Ces dernières seront par la suite analysées afin de déterminer les risques d’effondrement.

L’intelligence artificielle, sur le point de devenir mondiale

L’intelligence artificielle est en passe de devenir mondiale, et c’est le principal défit que les sociétés   œuvrant dans ce domaine doivent relever. En effet, à mesure que l’intelligence artificielle se développe, elle devra s’adapter aux différents pays et cultures. A ce jour, les robots utilisant l’intelligence artificielle en tant qu’assistant sont dotées de données collectées. Pour que cet appareil ne soit pas biaisé, nous devrons enregistrer tous les mots et les associer à des langues et des dialectes des autres pays.

Ces développements finiront par se produire tel est le cas de Google Translate qui a commencé à intégrer les langues africaines, y compris le swahili et le zoulou, mais cela prendra du temps. Certaines langues et dialectes seront également plus faciles que d’autres. Parmi cela, il faut certainement noter l’isiXhosa, une langue bantoue que l’intelligence artificielle a trouvée difficile à apprendre.

Nous avons pu découvrir quelles les portées éventuelles de l’intelligence artificielle dans notre quotidien, et comment cette nouvelle technologie pourra influer sur le quotidien de beaucoup de personnes à travers le monde. Certaines situations prouvent être bénéfique même si l’intelligence artificielle présente certains revers. Quoiqu’il en soit, il faudra attendre les prochaines années pour savoir exactement ses limites.

Dernièrement, de nombreuses écoles spécialisées dans l’intelligence artificielle ont vu le jour. C’est le cas de l’IA School qui propose des bachelor et des Master IA ou encore de Microsoft eux-même qui ont lancés leurs propres formations Intelligence Artificielle .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *